Recherche

KZ1 et KZ2

 

NOUVELLES APPELLATIONS DES CATEGORIES DE KARTING

 

De la catégorie reine è la formule de base, les nouvelles catégories 125cc à prise directe seront appelées comme suit :

 

KF 1 (en remplacement de la formule A)

 

KF 2 (en remplacement de l’intercontinental A)

 

KF 3 (en remplacement de l’intercontinental A junior)

 

KF 4 (nouveau)

 

Les catégories 125cc à boite à bôite de vitesses, dont le règlement technique ne subira aucun changement, seront rebatisées KZ1 et KZ2   

( Z étant l’identification technique internationale des engrenages)

 

A TELECHARGER

 

Cette catégorie avec moteur 125 cm3 à boîte de vitesses, embrayage et freins hydrauliques sur les roues avant et arrières et, refroidissement liquide, font de cette catégorie une des plus intéressantes, où les sensations sont proches d’une monoplace. Les moteurs restent les plus fiables, et les performances  vous assurent des sensations hors du commun.

Il existe une catégorie supérieure à celle du N125 la catégorie ICC où il vous suffit uniquement de changer le moteur et de conserver votre châssis. Dans cette catégorie, la préparation moteur, carburateur, est  autorisée.

Le coût du matériel est  d’un prix moyen de 7000 euros, ( matériel très cher, mais des plus performants et des plus fiables )

L’âge requis pour cette catégorie est à partir de 15 ans.

Le poids du KART complet, plus pilote en tenue sera de 170 kg minimum.

 

 

LE MATERIEL

Châssis normes CIK/FIA : 2003, 2002 et antérieures.

PNEUS : Véga SL4

MOTEUR

1°/ Moteur 125 cc monocylindre à boîte de vitesses, et refroidissement à air exclusivement, homologués par la FFSA. Admission dans le cylindre : par clapets ou par clapets et jupe de piston ou par jupe de piston.

L'apport de matière est interdit. Le retrait est interdit sur toutes les pièces en mouvement, sauf piston et clapets.

Boîte à clapets d’origine constructeur et du type du moteur, nombre et épaisseur des clapets libres.

Boîte de vitesses : 3 rapports minimum et 6 maximum.

Systèmes modifiant la section de la lumière d'admission de l'échappement ou du régime moteur interdits. 

 

2°/ Moteurs homologués CIK/FIA en ICC 1998 et 2001 extensions comprises. Homologation 2004 interdite.

Cylindrée maximum : 125 cc.

Monocylindre, refroidi par eau exclusivement, par un seul circuit.

Admission par clapets.

Boite à clapets (dimensions et dessin) conforme à la fiche d’homologation. Couvercle de la boite à clapet : libre.

Angle d’ouverture total d’échappement : 199° maximum.

Boîte de vitesses homologuée CIK/FIA (y compris le couple primaire), 3 rapports minimum, 6 rapports maximum.

-

CARBURATEUR :

Deux types de carburateurs sont admis :

1° / Dell’Orto: type PHBE.30

2° / Dell’Orto : type VHSH 30

Carburateurs en aluminium, avec diffuseur “venturi " d’un diamètre maximum de 30 mm rond.

Ces carburateurs doivent rester strictement d’origine. Les seuls réglages autorisés sont :                                                           

le boisseau, la guillotine, l’aiguille, les flotteurs, le puits d’aiguille (pulvérisateur), les gicleurs et le kit pointeau, à la condition que toutes les pièces inter changées soient d’origine Dell’Orto.

ÉCHAPPEMENT : Marque et dimensions libres.

ALLUMAGE :

- Moteur à refroidissement par air :

Motoplat sans avance variable référence 9600903-1, 9600935-1, 0619029 ou PVL référence105458.                                         

Il est permis d’ajouter une masse sur le rotor d’allumage, fixée par deux vis minimum, sans modification du rotor homologué.

 - Moteur à refroidissement par eau :

Homologué CIK/FIA. Il est permis d’ajouter une masse sur le rotor d’allumage, fixée par deux vis minimum, sans modification du rotor homologué.

BOUGIE :  marque libre, dimension : longueur 18.5 mm, filetage de la culasse de diamètre 14 x 125.

TRANSMISSION :  Libre.

 

KZ 2 ex IC

 

Identique mis à part les pneumatiques plus tendres et accès aux moteurs homologués en 2007

 

Les catégories CIK-FIA

 La mission de la CIK-FIA est de mettre en œuvre catégories internationales qui peut très bien se situer dans le cadre de compétitions nationales ou même régionales.

La CIK-FIA a toujours choisi de gouverner catégories pour les conducteurs qui sont assez vieux pour souscrire une licence internationale (de l'âge minimum requis: 13 ans). La gestion de toutes les classes ci-dessous est laissé à l'ASN.

Les catégories CIK-FIA sont divisés en trois grandes familles: les karts à entraînement direct, karts à boîte de vitesses et SuperKarts. Tous ces karts ont en commun la technologie de moteur 2-temps. Même se il n'a pas encore les présenter en sa propre gamme de catégories, la CIK-FIA suit néanmoins en étroite collaboration avec un intérêt direct possible pour les années à venir des initiatives privées impliquant l'introduction des nouvelles technologies dans Karting, comme le 4-AVC ou moteurs électriques.

Karts à entraînement direct ont toujours été la majorité. 100cc karts prévalu pendant près de 50 ans. La cylindrée de référence actuel est cependant 125cc. La capacité accrue introduite avec les moteurs KF est allé avec l'introduction de limiteurs de régime. Commutation des moteurs 100cc à 125cc KFS a entraîné très peu de changements que la conception de ce qui concerne châssis.

 L'idée du moteur KF découlait de deux facteurs: d'abord, la technique 100cc était arrivé à la fin de son cycle et le régime du moteur atteint scandaleuse (!) Plus de 20.000 tours par minute a finalement fait les moteurs fragile et extrêmement coûteux; d'autre part, les types de moteurs utilisés dans Karting devaient aller vers plus de modernité, en sus convivialité et plus de respect de l'environnement. Pour le choc culturel et les changements techniques lourds qui un commutateur précipitée vers 4-temps aurait entraînés, les partenaires industriels, les réseaux de distribution et la plupart des utilisateurs ont préféré le développement durable des moteurs 2-temps, en accord avec les priorités modernes de sociétés . Et le concept de moteur KF est né en 2007.

 Moteurs KF sont pas différents de leurs prédécesseurs seulement en raison de leur augmentation de cylindrée comme ils ont aussi la particularité d'inclure un arbre d'équilibrage, une pompe à eau intégré, un démarreur électrique, un embrayage centrifuge de type unique, un allumage qui comprend un rev limiteur et, sur les versions les plus rapides, une soupape d'échappement appelé également "vanne d'alimentation". KF1 est la catégorie supérieure utilisé dans le Championnat du Monde, avec châssis, sans freins et les pneus. Afin d'avoir un meilleur contrôle sur les coûts et d'assurer une plus grande équité sportive, la liberté était auparavant accordée pour les moteurs (dans la version dite «Super KF») a été annulée et les moteurs actuels sont homologués et strictement se conformer aux règlements KF2. La catégorie KF2 se trouve un cran en dessous et encore pratiquée dans différents championnats nationaux. Châssis, freins et les pneus sont soumis au régime d'homologation mis en œuvre par la CIK-FIA. KF3 est la classe réservée aux 13-15 ans Juniors. L'équipement complet est homologué et les performances du moteur est limitée par l'absence d'une «soupape de puissance", par un carburateur avec un petit diamètre et par un rev-limite du moteur fixé à 14 000 tours par minute (par rapport à 15 000 pour les moteurs KF2). Enfin, KF4 est une catégorie pour laquelle la CIK-FIA ne organise pas de championnats: les moteurs sont en configuration de type «loisirs». En 2010, la CIK-FIA a lancé un nouveau Championnat du Monde appelé «M18», dans lesquels les moteurs, qui sont de type simple suite à un appel d'offres, sont un compromis entre KF2, KF3 et KF4: de KF2, ils ont conservé le maximum tours; de KF3, ils ont gardé le cylindre sans une «soupape de pouvoir», et KF4 ci a donné son carburateur flotteur chambre.

125cc catégories boîte de kart sont désormais regroupés sous l'appellation de KZ et, au niveau de la CIK-FIA, viennent en KZ1 et KZ2 que. Il n'y a presque pas de différences techniques entre ces deux classes, et ils sont principalement distingués par le niveau d'expérience et des listes de résultats des pilotes. Ayant longtemps restée confidentielle dans de nombreux pays, l'utilisation des karts à boîte de vitesses a considérablement été élargie au cours de la dernière décennie, grâce notamment à des règles techniques très stables. Les fondements de l'homologation du moteur ont été mises en œuvre en 1998 et ont pratiquement pas changé depuis. Ce succès durable est due à des ingrédients simples: une cylindrée de 125cc, entrée par le biais d'une boîte roseau, seul carburateur désigné suite à un appel d'offres, échappement homologué et boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports avec des variantes ratio limitées.

Dernière catégorie sur la scène de la CIK-FIA, Superkart est la discipline la plus atypique de Karting, car il peut se exprimer pleinement que sur ... Titres automobiles. Avec une carrosserie complète, alimenté par les moteurs 250cc bicylindre en développement près de 100 HP (pour à peine 215 kilos, pilote inclus!), Apprivoisé par les conducteurs qui sont plus couchées qu'assis, ces karts ont tendance à être excessive, à un point tel que leurs chronos sur des circuits tels que Silverstone ou le Nürburgring font vert avec de nombreuses voitures sophistiquées de l'envie et monoplaces cependant considérés comme de véritables voitures de course. En ce qui concerne son rapport prix / performance / de sensations, Superkart est imbattable, toutes les disciplines Motorsport prises en compte.