Recherche

CONSEILS ET EQUIPEMENT PILOTE

 

 

Obligatoire 

- Licence Loisir ou Compétition

- Combinaison homologuée

- Gants

- Chaussures montantes

- Casque intégral

- Minerve

 

Facultatif 

- Cagoule

- Gilet pare- côtes

- Combinaison pare pluie, surbottes, turbo-visor

 

 

 Il est important de ne pas oublier votre licence quand vous allez vous entraîner ou faire une compétition ainsi que votre équipement

 Votre KART doit être conforme au règlement FFSA ( boite à air, spoiler, pontons, pare-chaîne  intégral, 2eme câble de freins, protection des disques de freins)

 

 

Avant de prendre la piste il est important de:

 

- Vérifier le systeme de freinage. (huile sur le disque, plaquettes usées, câbles usés). 

- Mélange carburant. Faire ce mélange dans des bidons appropriés, propres, (essence et après huile) en respectant le bon poucentage en fonction du moteur et si besoin, pour le rodage, augmenter le pourcentage pour un moteur neuf, refait, ou pour changement piston. Toujours utiliser un entonnoir avec filtre pour faire le plein.

- Graisser votre chaîne à chaque arrêt dans les stands ,on doit observer de légers filets lorsque l’on tourne la roue.

- La tension de chaîne est très importante : elle ne doit pas être ni trop tendue, ni trop détendue. Le compromis : une petite flèche de 10 à 15mm.

- Vérifier le serrage de tous les éléments du châssis, roues, colonne de direction, volant, biellettes de direction, vis pointeau des roulements d’arbre, échappement.

- Toujours nettoyer votre KART, en cas de sortie de piste, ou en fin de journée afin de voir éventuellement les pièces abîmées ou à changer pour votre prochaine venue au circuit.

-La pression des pneus est à faire avant chaque départ à froid et ensuite, celle-ci peut être modifiée après avoir relevé la pression à chaud : Monter ou descendre celle-ci par palier de 50gr en fonction de l’adhérence sur la piste.

- Le réglage des voies avant et arrière sera vu dans le chapitre « réglage châssis »

- Vérifier les ressorts de rappel, accélérateur et freins lorsque vous démontez la bougie, mettez celle-ci à la masse contre le cylindre moteur, pour graisser la chaîne ou pour une autre intervention. (amorçage carburateur) Vous pouvez vérifier en même temps si celle-ci a une bonne étincelle au niveau de l’électrode et sa couleur (cela vous donnera une indication sur la carburation)

Ne pas réutiliser une bougie noyée pour un 1er départ

- Vérifier la fixation du carburateur pour éviter une prise d’air qui ferait serrer le moteur.

Pour les réglages du carburateur suivre les conseils de votre vendeur, si vous devez modifier ce réglage, il faut bien noter le réglage précédent.

- Nettoyer régulièrement la boite à air et protéger les ouvertures pour le transport.

- Ne pas oublier lors du 1er départ d’obturer par petits coups avec la main ses entrées afin de gaver le moteur, après le départ de celui-ci ce n’est plus la peine, sauf en entrant dans les stands, ou lors d’une sortie de piste, si  possible, poser la main pour éviter l’entrée de cailloux.

- Vérifier la durite d’essence, qu’elle ne pende pas sous le châssis et qu’elle ne soit pas pincée.

- Nettoyer régulièrement le filtre à essence du carburateur, et vérifier avec la pédale d’accélérateur que le papillon s’ouvre totalement sans que celui-ci tire sur l’axe, afin d’éviter la casse du papillon. (réglage de butée de pédale avec les vis et contre-vis.

- Attention à toujours refaire l’appoint en carburant la panne sèche endommage le moteur par manque du film d’huile.

- Vérifier les vis pointeau des roulements qui maintiennent l’arbre arrière en place latéralement.

- L’alignement de la couronne et du pignon moteur doit être parfait afin d’éviter l’usure de ceux-ci et de la chaîne.

- Les vis de fixation des roues arrières doivent être serrées à fond, l’écrou des roues avant doit être juste bloqué sans jeu, pour que la roue tourne librement.

- Equilibrer les roues avant avec des petits plombs autocollants, sans cela on peut constater des vibrations.(appareillage spécifique)

- Lors d’un changement de chaîne ou d’un réglage, serrer en 1er la platine support arrière moteur ensuite serrer l’avant et vérifier de nouveau la tension.

- Toujours à froid, amorcer le carburateur, pour cela desserrer la bougie, la poser sur la culasse à la masse, tourner les roues arrières dans le bon sens en bouchant l’entrée d’air du carburateur et en accélérant à fond, lorsque l’essence coule par l’avant du carburateur, l’amorçage est fait ; remettre la bougie et la boite à air.

- Toujours bien vérifier le chapeau de bougie afin qu’il ne saute pas en plein milieu du circuit.

 

        Eviter de rouler sous la pluie, cela impose de protéger les entrées d’air du carburateur, et éventuellement d’avoir à changer les roulements « bas moteur ».