Recherche

Drapeau tricolore national :

signal de départ de la course ou des essais chronos.

Drapeau jaune :

Immobile : danger, ralentir, défense de doubler, début de zone neutralisée.                            

                                   Agité : danger grave, défense de dépasser, soyez prêt à stopper.

Drapeau jaune à bandes rouges :

changement d’adhérence, par exemple présence d’huile, flaque

d’eau, aquaplanage suite à une averse, passage d’un revêtement

sec à un revêtement glissant ; dans ce dernier cas la présentation

du drapeau sera accompagnée d’une main levée vers le ciel.

Ce drapeau sera présenté pendant au moins 4 tours ou jusqu’au

moment où le revêtement redevient normal.

 Si retour de la piste à l'état normal, présentation du drapeau vert.

Drapeau blanc :

présence d’un  kart au ralenti sur la piste.

Drapeau rouge :

signal d’interruption d’une course, ralentir, ne

plus dépasser, rouler à allure réduite, s’arrêter à l’endroit indiqué par le directeur de course au briefing. Dès la présentation du drapeau rouge, l’ensemble des commissaires de piste agitent leurs drapeaux  jaunes tout le long du circuit pour signaler l’arrêt de la course.

Drapeau bleu :

présenté aux pilotes qui vont être doublés avec un

tour de retard au minimum. Sa signification est la suivante :

- immobile : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou

plusieurs pilotes.

- agité : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou plusieurs pilotes, cédez le passage.

Précision importante : un groupe de pilotes sur le point d’être doublés doit laisser le ou les premiers sans se doubler entre eux sous peine de sanction. À la demande du directeur de course, en fonction de la configuration de la piste, un deuxième drapeau bleu

pourra être tenu par son adjoint ou tout autre Officiel habilité à cet

effet.

Drapeau vert :

fin de zone neutralisée ; ce drapeau peut

être utilisé pour indiquer le début d’une séance d’essais ou le

départ des tours de formation.

Drapeau bleu avec doubles diagonales rouges :

arrêt pour un pilote avant qu’il soit doublé ou quand il a été doublé. Ce drapeau doit être utilisé dans les repêchages, pré-finale et finale.

Drapeau vert à chevron jaune :

Faux départ.

Drapeau à croix rouge et blanc :

signale l’intervention des services de secours, ralentissement immédiat. Pendant toute la durée de la présentation de ce drapeau, la course est neutralisée sur la partie de circuit balisée par les drapeaux jaunes signalant le danger. Il est donc formellement interdit de doubler dans cette portion.

Drapeau noir :

mise hors course. Le pilote doit rejoindre

immédiatement le parc fermé ou le parc coureurs et se

présenter au directeur de course sans que ce drapeau soit

nécessairement précédé d’un avertissement.

Drapeau noir à disque orange :

arrêt pour défectuosité technique, le pilote peut repartir après

réparation.

Drapeau à triangle noir et blanc :

avertissement pour conduite non sportive ou

dangereuse.

Drapeau à damiers noirs et blancs :

Fin de course, des chronos, des essais, de l’entraînement.